Logo de la Revue de Médecine Vétérinaire

Site Web de la Revue de Médecine Vétérinaire

Détail de l'article

[Retour]

Pour les articles publiés à partir de janvier 2000, vous pouvez accéder à l'article complet au format pdf en cliquant sur "pdf" dans la rubrique "Liens" du tableau.

Année : 1999
Tome : 150
Volume : 2
Pages : 143-150
Titre : Profil de sécrétion de la PSP60 et diagnostic de la gémellité en troupeau bovin allaitant
Auteurs : C. CHAUVIN, S. CAMOUS, P GILLARD, P MAUGRION, C. ROBERT et J.L. FOULLEY
Résumé : L'étude de 1296 dosages de la protéine de gestation PSP60, effectués dans un troupeau bovin allaitant au cours de gestations simples (n = 203) et gémellaires (n = 47), a permis de modéliser le profil de sécrétion de la PSP60, entre le troisième et le neuvième mois de gestation, et d'en analyser les principaux facteurs de variation. Le nombre de foetus et le rang de vêlage de la femelle sont des facteurs de variation significatifs (p < 0,0001). Le profil de sécrétion, sur la période étudiée, peut être décrit simplement par un modèle d'accroissement linéaire du logarithme de la concentration en fonction du temps. La pente est homogène, quels que soient le rang de vêlage de la femelle et le nombre de foetus portés. Le test de diagnostic de gémellité qui en découle peut être basé sur un dosage ponctuel de PSP60 entre 140 et 180 jours, ou sur une moyenne de plusieurs dosages effectués au cours d'une gestation. La sensibilité est alors, respectivement pour ces deux méthodes, de 77 et 81 %, la spécificité est de76 et 77 %, la valeur prédictive positive de 41 et 45 %, la valeur prédictive négative de 93 et 94 %.
Mots clés : protéine de gestation, PSP60, cinétique de sécrétion, diagnostic de gémellité, bovin allaitant.
Correspondance : J.L. FOULLEY
Adresse : INRA, Station de Génétique Quantitative et Appliquée, F-78352 Jouy-en-Josas Cedex

[Retour]