Logo de la Revue de Médecine Vétérinaire

Site Web de la Revue de Médecine Vétérinaire

Détail de l'article

[Retour]

Pour les articles publiés à partir de janvier 2000, vous pouvez accéder à l'article complet au format pdf en cliquant sur "pdf" dans la rubrique "Liens" du tableau.

Année : 1999
Tome : 150
Volume : 12
Pages : 957-964
Titre : Facteurs de variation des performances de croissance des veaux et du taux de gestation des vaches Santa Gertrudis au Maroc
Auteurs : B. HADDADA, B. GRIMARD, Y. JACOUBI, E. OUAZZI, J.P. MIALOT et A.A. PONTER
Résumé : L'objectif de cette étude est d'estimer l'effet du sevrage précoce sur la croissance des veaux et le taux de gestation chez 227 femelles primipares Santa Gertrudis dans les conditions d'élevage extensif au Maroc. La saison des vêlages s'étale de septembre à février et les femelles sont mises en reproduction entre le 16 janvier 97 et 20 juin 97. Le diagnostic de gestation est effectué par palpation rectale deux mois après le retrait des géniteurs. La croissance des veaux est estimée par des pesées à la naissance, au sevrage, en mai 97 (GMQ1) et en juillet 97 (GMQ 2). Le sevrage réalisé à différentes dates a permis d'alloter les animaux en trois classes d'âge (50-95 jours, 96-120 jours et 121-170 jours). L'analyse statistique des données esteffectuée selon les modèles GLM et CATMOD du SAS. Le poids moyen au sevrage était de 105,99 ±12,3 kg. Il est significativement affecté par le poids à la naissance (p < 0,01), le sexe (p < 0,05) et la date du vêlage (p < 0,01). La croissance présevrage a augmenté avec le poids à la naissance (p < 0,01). Le GMQ et le poids au sevrage sont positivement corrélés (r = 0,72) à la date du sevrage (p < 0,01) et à l'âge au sevrage (p < 0,01). La croissance a été significativement: (p < 0,01) plus rapide pour les veaux nés en fin de saison (952 ± 167 g/j) que pour ceux nés en début de saison (744+152 g/j). Chez les veaux sevrés entre 95 et 120 jours, la croissance était plus faible (707 ± 155 g/j) (p < 0,01) que chez ceux sevrés plus tôt (732 ± 224 g/j) ou plus tard (724 ± 137g J). La croissance post-sevrage a diminué lorsque le sevrage a été réalisé tardivement (p < 0,01). Le poids ajusté à 205 jours a été affecté significativement (p < 0,01) par le sexe du veau, la date de naissance, le poids à la naissance et l'âge au sevrage. (Résumé coupé à 1700 caractères).
Mots clés : sevrage, croissance, Santa Gertrudis, gestation, veau, bovins
Correspondance : B. HADDADA
Adresse : Département de Reproduction Animale, Institut Agronomique et Vétérinaire Hassan II, B.P 6202, Rabat-Instituts, Maroc

[Retour]