Logo de la Revue de Médecine Vétérinaire

Site Web de la Revue de Médecine Vétérinaire

Détail de l'article

[Retour]

Pour les articles publiés à partir de janvier 2000, vous pouvez accéder à l'article complet au format pdf en cliquant sur "pdf" dans la rubrique "Liens" du tableau.

Année : 1999
Tome : 150
Volume : 3
Pages : 233-240
Titre : L'acide D-lactique et les acidoses D-lactiques chez l'homme et les animaux domestiques : une revue
Auteurs : S. MARCILLAUD, F SCHELCHER et J.P BRAUN
Résumé : L'acide D-lactique est l'isomère le moins abondant de l'acide lactique dans l'organisme. II est le plus souvent produit par la flore microbienne du tube digestif, rumen ou intestin et peut également être synthétisé, principalement dans le foie à partir de trioses-phosphates. Chez les sujets en bonne santé sa concentration reste toujours très basse, bien inférieure à celle del'acide L-lactique, bien que l'organisme ne le métabolise et/ou ne l'élimine que beaucoup plus lentement. Lors de production excessive, par exemple dans le cas de diabète sucré, ou d'augmentation des fermentations digestives, l'acide D-lactique peut être à l'origine d'une acidose métabolique grave, tout particulièrement d'acidose aiguë du rumen chez les ruminants ingérant de fortes quantités de glucides rapidement et hautement fermentescibles.
Mots clés : acide D-lactique, acidose aiguë, diabète sucré, gastroentérite paralysante, veau, bovin
Correspondance : S. MARCILLAUD
Adresse : Département Élevage et produits & UMR INRA Physiopathologie infectieuse et parasitaire des ruminants, École Nationale Vétérinaire, 23, Chemin des Capelles, F-31076 Toulouse Cedex 3

[Retour]