Logo de la Revue de Médecine Vétérinaire

Site Web de la Revue de Médecine Vétérinaire

Détail de l'article

[Retour]

Pour les articles publiés à partir de janvier 2000, vous pouvez accéder à l'article complet au format pdf en cliquant sur "pdf" dans la rubrique "Liens" du tableau.

Année : 1992
Tome : 143
Volume : 8-9
Pages : 655-665
Titre : COLICINES ET EFFETS DE BARRIÈRE ÉCOLOGIQUE DANS L'ENTÉROCOLITE A ESCHERICHIA COLI O 103 DU LAPIN SEVRÉ
Auteurs : T. TRAN CONG, A. MILON, M. BOURY et C. TASCA
Résumé : Dans une première approche de vaccination du lapereau sevré contre la colibacillose 0103 par des souches vivantes non pathogènes, un travail précédent nous a permis de mettre en évidence un effet de barrière écologique drastique (« résistance à la colonisation ») exercé par une souche sauvage peu pathogène d'Escherichia col! (souche C6, de sérogroupe 0128, exprimant l'adhésine des souches 0103 et possédant une activité de type colicine active sur les souches 0103) à l'égard de la souche 0103 hautement pathogène B10 (EPEC-like) (14). Les résultats présentés ici montrent que la souche C6 produit in vitro plusieurs colicines, dont une, très diffusible, correspond probablement à CoIV. L'effet d'inhibition de colonisation du tractus digestif du lapin ne se manifeste que dans des conditions où la souche C6 est administrée per os quelques jours avant la souche pathogène 0103. Lorsque les deux souches sont administrées en mélange, ou que l'administration de la souche 0103 pathogène B10 précède celle de la souche peu pathogène C6, la compétition tourne en faveur de la souche pathogène. La souche C6 ne peut donc manifestement permettre de lutter contre une infection concommitante par un EPEC-like, ni être utilisée au titre de « thérapeutique écologique » de ce type d'infection. Ces résultats tendent en outre à montrer l'inefficacité des colicines dans des conditions de compétition entre souches colicinogènes et souches sensibles in vivo.
Mots clés : Escherichia coli 0103 - entérocolite - colicines - écologie microbienne - lapin.
Correspondance : A. MILON
Adresse : Unité Associée INRA de Microbiologie moléculaire, Département de Biologie moléculaire, Ecole Nationale Vétérinaire, 23, chemin des Capelles, F-31076 Toulouse Cedex.

[Retour]