Logo de la Revue de Médecine Vétérinaire

Site Web de la Revue de Médecine Vétérinaire

Détail de l'article

[Retour]

Pour les articles publiés à partir de janvier 2000, vous pouvez accéder à l'article complet au format pdf en cliquant sur "pdf" dans la rubrique "Liens" du tableau.

Année : 2012
Tome : 163
Volume : 1
Pages : 11-17
Titre : Effets bénéfiques d'un traitement oral par des extraits de pépins de raisins sur la cicatrisation de lésions cutanées induites chirurgicalement chez le lapin
Auteurs : A. SAGLIYAN, F. BENZER, F.M. KANDEMIR, C. GUNAY, M.C. HAN, M. OZKARACA
Résumé : Cette étude a eu pour but d'évaluer les effets cliniques, histopathologiques et biochimiques d'un traitement oral par un extrait de pépins de raisins sur la cicatrisation de lésions cutanées induites chirurgicalement chez le lapin. Au total, 48 lapins de Nouvelle Zélande mâles, adultes et sains ont été aléatoirement répartis en 2 groupes égaux, un groupe contrôle et un groupe expérimental dans lequel les animaux ont reçu par voie orale, une semaine avant l'inter- vention, 260 mg/kg/j d'extrait de pépins de raisins pendant 20 jours. Sous anesthésie, une plaie circulaire (2.5 cm de diamètre) a été créée par excision cutanée au milieu du dos de chaque lapin puis, la cicatrisation de cette dernière a été analysée macroscopiquement ainsi que par histologie conventionnelle et l'équilibre entre oxydants et antioxydants a été localement déterminé sur 6 lapins de chaque groupe euthanasiés 5, 10, 15 et 20 jours après l'intervention chirurgicale. Chez les lapins traités, il a été cliniquement observé une contraction de la plaie significativement amplifiée par rapport aux contrôles et les processus histologiques de ré-épithélialisation, de développement d'un tissu granuleux, d'accumulation de collagène et d'angiogenèse ont été nettement accélérés alors que la réaction inflammatoire et l'ulcère ont disparu plus rapidement que chez les contrôles. En outre, la formation de MDA, maximale à J10, s'est avérée plus faible chez les traités que chez les contrôles tandis que les activités des enzymes antioxydantes (catalase (CAT) et glutathion peroxydases (GSH-Px) sont restées significativement élevées jusqu'au 15ème jour chez les lapins traités. Ces résultats démontrent les effets bénéfiques d'un traitement oral par un extrait de pépins de raisins sur la cicatrisation cutanée chez le lapin.
Mots clés : Plaie chirurgicale par excision, peau, lapin, extrait de pépins de raisins, cicatrisation, critères histopathologiques, stress oxydatif, antioxydants
Correspondance : A. SAGLIYAN
Adresse : Department of Surgery, Veterinary Faculty, Firat University, 23119 Elazig, TURKEY - Corresponding author: asaglayan@yahoo.com.tr
Liens : pdf

[Retour]