Logo de la Revue de Médecine Vétérinaire

Site Web de la Revue de Médecine Vétérinaire

Détail de l'article

[Retour]

Pour les articles publiés à partir de janvier 2000, vous pouvez accéder à l'article complet au format pdf en cliquant sur "pdf" dans la rubrique "Liens" du tableau.

Année : 2010
Tome : 161
Volume : 1
Pages : 10-15
Titre : Purification de protéines spécifiques des kystes hydatiques de foie de mouton et application à des tests ELISA
Auteurs : A. BURGU, O. SARIMEHMETOGLU, B. GONENC, A. DOGANAY, H. OGE, S. OGE, G. SAHIN, S. AY PA K , H. AVCIOGLU, C. S. BOLUKBAS, E. ARAZ
Résumé : Les objectifs de cette étude étaient de déterminer la sensibilité et la spécificité de tests ELISA utilisant les antigènes totaux des kystes hydatiques ou les protéines immunogènes purifiées de 8 kDa, 68 kDa et 116 kDa dans le cadre d’un diagnostic de kyste hydatique chez la souris et chez l’homme et de les comparer avec les performances de 2 trousses de dosage commercialisées. Pour cela, des échantillons sériques ont été obtenus, d’une part, sur des souris intrapéritonéalement infectées (n = 25), 10 mois auparavant, par 3 000 protoscolex issus de kystes hépatiques ovins ou sur des souris saines (n = 25) et d’autre part, sur 10 patients atteints d’hydatidosis (confirmée radiologiquement), 6 patients avec une maladie parasitaire autre que l’hydatidose (confirmée par sérologie) et 10 patients sains. La sensibilité des tests ELISA utilisant les protéines purifiées ou les antigènes totaux des kystes a varié, chez la souris, de 96 % à 100 % pour l’antigène de 116 kDa et chez l’homme, de 90 % à 100 % pour l’antigène de 68 kDa et s’est avérée plus élevée que celle des kits commerciaux (60 % and 80 %). La spécificité déterminée à partir des souris saines a été maximale (80 %) avec les antigènes de 8 kDa et de 116 kDa; la spécificité déterminée sur les patients non atteints d’hydatidosis était comprise entre 93.8 % pour l’un des 2 kits commerciaux et 87.5 % avec l’antigène de 8 kDa d’un côté, et 75 % avec l’antigène de 68 kDa et 62.5 % avec le 2ème kit. Quelques réactions croisées ont été mises en évidence dans les sérums humains, entre les antigènes purifiés d’Echinococcus et Toxocara ou Trichinella à un moindre degré. Ces résultats montrent clairement que certaines protéines purifiées de kyste hydatique, en particulier celle de 8 kDa et celle de 116 kDa, peuvent être utilisées comme antigènes au cours d’un test ELISA, permettant ainsi d’en accroître la sensibilité et la spécificité.
Mots clés : Hydatidose, kyste hydatique, ELISA, mouton, protéine, purification, souris, humain, sensibilité, spécificité
Correspondance : A. BURGU
Adresse : Department of Parasitology, Faculty of Veterinary Medicine, University of Ankara, 06 110 Ankara, TURKEY. Corresponding author: ayse.burgu@veterinary.ankara.edu.tr
Liens : pdf

[Retour]