Logo de la Revue de Médecine Vétérinaire

Site Web de la Revue de Médecine Vétérinaire

Détail de l'article

[Retour]

Pour les articles publiés à partir de janvier 2000, vous pouvez accéder à l'article complet au format pdf en cliquant sur "pdf" dans la rubrique "Liens" du tableau.

Année : 2008
Tome : 159
Volume : 11
Pages : 570-574
Titre : Effets de l’addition d’un probiotique et d’un anticoccidien sur la croissance et les paramètres sanguins des lapins en croissance
Auteurs : I. ONBASILAR and S. YALÇIN
Résumé : Cette étude a été effectuée pour déterminer les effets de l’addition d’un probiotique et d’un anticoccidien dans l’alimentation des lapins sur leur croissance et les paramètres sanguins. Dans cette expérience, 48 lapins (New Zealand White, 24 femelles et 24 mâles) âgés 6 semaines ont été employés. Les animaux ont été repartis en 4 groupes de 12 animaux ( (6 mâle et 6 femelles), un groupe témoin et trois groupes expérimentaux, différant par leur alimentation. Les régimes des premiers, deuxièmes et troisième groupes de traitement ont été complétés respectivement avec 1000 ppm de probiotique (BioteksinTM L), 66 ppm d’agent anticoccidien (robenidine hydrochloride, CycostatR 66G), et 1000 ppm de probiotique + 66 ppm de robenidine hydrochloride. La période expérimentale a duré 6 semaines. À la fin de l'expérience, il n'y avait aucune différence statistique entre les groupes concernant le poids vif, le gain de poids, la consommation d'aliment, l'efficacité alimentaire, le rendement carcasse, digestibilité de l’aliment (matière sèche, matière organique, protéine brute, ADF). L'inclusion de l'agent anticoccidien a augmenté le poids relatif du foie (P=0.003). Les autres organes n'ont pas été affectés par les supplémentations. Il n'y avait aucune différence statistique entre les groupes concernant les lésions de coccidiose dans le foie et l’intestin grêle des lapins. La concentration en cholestérol dans le sérum a été sensiblement diminuée (p=0,05) par la supplémentation en probiotique tandis que les autres paramètres sanguin n’ont pas été affectés par les supplémentations. En conclusion, une incorporation de 1000 ppm de BioteksinTM et/ou de 66 ppm de robenidine hydrochloride dans l’alimentation des lapins ne modifie pas leurs performances de croissance ni la digestibilité de l’aliment mais la supplémentation en BioteksinTM entraine une réduction de la cholestérolémie. L’inclusion de l’agent anticoccidien a augmenté le poids relatif du foie.
Mots clés : Lapin, probiotic, agent d'anticoccidial, performance, paramètres de sang
Correspondance : I. ONBASILAR
Adresse : Hacettepe University, Faculty of Medicine, Laboratory Animal Husbandry and Research Unit, Ankara, TURKEY. E-mail : ilyas@hacettepe.edu.tr
Liens : pdf

[Retour]