Logo de la Revue de Médecine Vétérinaire

Site Web de la Revue de Médecine Vétérinaire

Détail de l'article

[Retour]

Pour les articles publiés à partir de janvier 2000, vous pouvez accéder à l'article complet au format pdf en cliquant sur "pdf" dans la rubrique "Liens" du tableau.

Année : 2008
Tome : 159
Volume : 10
Pages : 514-527
Titre : Développement d'une nouvelle méthode de détection des bactéries pathogènes dans les aliments: l'amplification NASBA (Nucleic Acid Sequence Based Amplification)
Auteurs : D. SERGENTET-THEVENOT, M.P. MONTET and C. VERNOZY-ROZAND
Résumé : L’actualité place régulièrement au devant de la scène des problèmes lies à la sécurité alimentaire. Dans le but de minimiser les risques d’infection des consommateurs, de nombreux contrôles microbiologiques sont imposés tout au long de la chaîne de fabrication des denrées alimentaires. Les méthodes traditionnelles standardisées de détection présentent les avantages d’avoir des taux de détection très bas et de pouvoir être utilisées sur des matrices complexes, cependant leur application est longue et fastidieuse. La technologie NASBA (Nucleic Acid Sequenced Based Amplification), amplifiant les ARN, a donc été employée comme méthode alternative. En effet, cette technologie qui autorise une détection rapide utilise également une sonde hautement spécifique susceptible d’éliminer des étapes de confirmation complémentaires. La technologie NASBA est un outil sensible et spécifique pour l’amplification et la détection de séquences d’ARN spécifiques de bactéries pathogènes telles que Campylobacter jejuni, Listeria monocytogenes, Salmonella enterica, Bacillus spp. et Escherichia coli, présents dans les aliments. Les différents protocoles employés dans ces études se décomposent en différentes étapes : (i) concentration et séparation des bactéries cibles des matrices alimentaires, (ii) préparation de l’ARN, (iii) amplification NASBA, et (iv) détection post NASBA. Dans le futur, cette technologie pourrait être employée pour identifier voire quantifier les microorganismes (même ceux qui ne peuvent pas être cultivés) tout en étant très efficace en tant qu’outil de diagnostic de routine.
Mots clés : NASBA détection, bactérie pathogène, aliments
Correspondance : D. SERGENTET-THEVENOT
Adresse : Unité de Microbiologie Alimentaire et Prévisionnelle, Ecole Nationale Vétérinaire de Lyon, 1 avenue Bourgelat. BP 83. 69 280 Marcy l’Etoile, FRANCE. E-mail : d.thevenot@vet-lyon.fr
Liens : pdf

[Retour]