Logo de la Revue de Médecine Vétérinaire

Site Web de la Revue de Médecine Vétérinaire

Détail de l'article

[Retour]

Pour les articles publiés à partir de janvier 2000, vous pouvez accéder à l'article complet au format pdf en cliquant sur "pdf" dans la rubrique "Liens" du tableau.

Année : 2008
Tome : 159
Volume : 10
Pages : 494-501
Titre : La production laitière et les caractéristiques de la mamelle évaluées selon différentes méthodes chez des brebis de race Bafra
Auteurs : N. ÜNAL, H. AKÇAPINAR, F. ATASOY, A. YAKAN, M. UGURLU
Résumé : La production laitière des brebis de race Bafra (Chios x Karayaka) a été évaluée en utilisant les méthodes respectivement basées sur la pesée suivie de l’allaitement (WSW) et de la pesée successive de l’agneau, la méthode qui associe l’administration d’ocytocine à la traite mécanique (OMM) ou la traite mécanique (MM). Un total de 70 brebis de race Bafra ayant des jumeaux ont été aléatoirement réparties dans 3 groupes : soit 20, 25 et 25 brebis dans les groupes WSW, OMM et MM. La production laitière quotidienne moyenne a été respectivement de 1580, 1480 et 1051 g pour les groupes WSW, OMM et MM au cours de la période précédant le sevrage; et de respectivement, 1261 et 929 g au cours de la totalité de la période de lactation pour les deux derniers groupes. Les valeurs correspondantes de la production laitière ont été respectivement, de 154.8, 145.0, 102.9; 149.8 et 110.7 kg. Au cours du 42ème jour de lactation, la durée moyenne de la traite et le débit moyen d’émission du lait ont été respectivement de 90.1 vs 95.5 s; 12.2 vs 7.0 g par s (groupe OMM vs groupe MM). Des corrélations positives ont été observées entre touts les paramètres de la mamelle et la production laitière quotidienne. La production laitière quotidienne aux différents stades de lactation a été corrélée positivement au débit d’émission du lait des groupes OMM et MM. Les résultats montrent que la production laitière évaluée par les méthodes WSW et OMM est supérieure à celle évaluée via la méthode MM au cours de la période qui précède le sevrage et que la production laitière évaluée par la méthode OMM est supérieure à celle déterminée à l’aide de la méthode MM au cours de la totalité de la période de lactation. La race Bafra peut être considérée comme une race laitière en raison de sa capacité importante de production laitière.
Mots clés : Brebis, production laitière, mamelle
Correspondance : N. ÜNAL
Adresse : Department of Animal Breeding and Husbandry, Faculty of Veterinary Medicine, University of Ankara, 06110, Ankara TURKEY. E-mail : unal@veterinary.ankara.edu.tr t
Liens : pdf

[Retour]