Logo de la Revue de Médecine Vétérinaire

Site Web de la Revue de Médecine Vétérinaire

Détail de l'article

[Retour]

Pour les articles publiés à partir de janvier 2000, vous pouvez accéder à l'article complet au format pdf en cliquant sur "pdf" dans la rubrique "Liens" du tableau.

Année : 2008
Tome : 159
Volume : 10
Pages : 481-484
Titre : Agrégation plaquettaire et cytométrie en flux du plasma riche en plaquettes chez le chien
Auteurs : A. PELAGALLI, G. SCALIA, M.E. PERO, P. MORABITO, V. MASTELLONE, P. LOMBARDI, L. DEL VECCHIO and L. AVALLONE
Résumé : Le but de cette étude était d’évaluer la faisabilité d’une analyse par cytométrie en flux pour étudier les fonctions et l’agrégation des plaquettes chez le chien. Pour cela, l’expression de la P-sélectine (CD62P) en tant qu’antigène plaquettaire a été analysée par cytométrie en flux et l’agrégation plaquettaire a été mesurée par une méthode turbidimétrique durant l’activation des plaquettes par des doses croissantes (2.5, 7.5 et 10 ?M) d’adénosine 5’ diphosphate (ADP). L’agrégation plaquettaire a été proportionnelle à la dose utilisée d’ADP et la cytométrie de flux a révélé que l’expression membranaire de la P-sélectine par les plaquettes augmentait significativement en fonction du temps d’exposition et de la dose d’ADP pour atteindre un plateau au bout de 180 – 300 secondes avec les 2 plus fortes doses d’ADP (7.5 et 10 ?M). En parallèle, les critères d’analyse morphologique ont permis d’observer un accroissement de la population de plaquettes activées et/ou sous forme de micro agrégats. Par conséquent, l’analyse par cytométrie de flux permet effectivement la détection des stades précoces de l’agrégation plaquettaire chez le chien.
Mots clés : Chien, plaquette, cytométrie en flux, agrégation plaquettaire, P-sélectine
Correspondance : P. LOMBARDI
Adresse : Department of Structures, Functions and Biological Technologies, Faculty of Veterinary Medicine, University of Naples Federico II, 80137, Napoli, ITALY. E-mail : pilombar@unina.it
Liens : pdf

[Retour]