Logo de la Revue de Médecine Vétérinaire

Site Web de la Revue de Médecine Vétérinaire

Détail de l'article

[Retour]

Pour les articles publiés à partir de janvier 2000, vous pouvez accéder à l'article complet au format pdf en cliquant sur "pdf" dans la rubrique "Liens" du tableau.

Année : 2008
Tome : 159
Volume : 7
Pages : 413-417
Titre : Détermination de la réponse en termes de concentrations de l’hormone lutéinisante (LH) à différentes doses d’acétate de lecirelin (un analogue de GnRH) chez des agneaux femelles de race Tuj
Auteurs : M. KAYA, M. CENESIZ, O. UCAR, S. YILDIZ
Résumé : Le but de cette étude était de déterminer la réponse en termes de concentrations de LH à différentes doses d'acétate de lecireline (agoniste de GnRH) chez des agneaux femelles de race Tuj. Vingt agneaux femelles, âgés de 5 mois, ont été repartis de façon aléatoire en 4 groupes de 5. L'acétate de lecireline a été administré par voie intraveineuse aux agneaux des groupes 1, 2, 3, et 4 aux doses respectives de 0.1, 0.2, 0.5 et 1.0 ?g/kg (administration I). Des échantillons de sang ont été collectés 30 minutes avant et toutes les 30 minutes pendant les 300 minutes suivant l’administration afin d’évaluer les concentrations plasmatiques de LH. Une deuxième administration de l’acétate de lecireline a été réalisée 72 h après la première afin de déterminer si les stocks hypophysaires sont reconstitués après ce délai (administration II). Dans le cas des deux administrations, les réponses en termes de concentrations de LH ont été dosé dépendantes et celles observées avec les doses de 0.5 et 1.0 ?g par kg ont été significativement supérieures à celles obtenues avec les doses de 0.1 et 0.2 ?g par kg (P inférieur à 0.05). Les caractéristiques du profil des concentrations en LH n’ont pas été différentes après les deux administrations (P supérieur à 0.05). De cette étude, il ressort que (1) le stock hypophysaire de LH est renouvelé 72 heures après une stimulation hypophysaire par de l’acétate de lecireline et (2) les réponses de LH les plus importantes sont observées avec les doses de 0.5 et 1.0 ?g par kg.
Mots clés : Lecirelin, LH, GnRH, agneau femelle, dose réponse
Correspondance : M. KAYA
Adresse : Department of Physiology, Faculty of Veterinary Medicine, University of Ondokuz Mayis, 55139 / Kurupelit-SAMSUN, TURKEY. E-mail: kayamet@hotmail.com
Liens : pdf

[Retour]