Logo de la Revue de Médecine Vétérinaire

Site Web de la Revue de Médecine Vétérinaire

Détail de l'article

[Retour]

Pour les articles publiés à partir de janvier 2000, vous pouvez accéder à l'article complet au format pdf en cliquant sur "pdf" dans la rubrique "Liens" du tableau.

Année : 2015
Tome : 166
Volume : 11-12
Pages : 345-349
Titre : Effet de l'engraissement et de la production laitière sur l'efficacité de la synchronisation chez les vaches laitière Holstein
Auteurs : M. K. ESMAILI TAZANGI, A. MIRZAEI
Résumé : Le protocole de synchronisation d'oestrus (Ovsynch) a été développé pour améliorer le taux de gestation dans les troupeaux laitiers. Cette étude vise à mesurer l'effet de la note d'engraissement corporel (BCS) sur le taux de gestation après synchronisation utilisant le protocole Ovsynch chez les vaches laitières en lactation. Cent cinquante-cinq vaches primipares, (n = 58) et multipares, (n = 97) ont été réparties en trois groupes lors de la première injection de GnRH en fonction de leur note d'état corporel: BCS <3, BCS = 3, et BCS> 3. Les vaches ont été traitées selon le protocole Ovsynch (GnRH-7d-PGF2a-2d-GnRH) au stade de dioestrus du cycle oestral. Les vaches ont été inséminées artificiellement après détection de l'oestrus ou à date fixe 18-24 heures après la deuxième injection de GnRH. Toutes les vaches ont été examinées par échographie entre 30 et 35 jours après insémination pour le diagnostic de gestation. Le taux de grossesse était plus élevé (P <0,05) chez les vaches multipares du groupe avec une BCS> 3 (53,8%) que celui des autres groupes (respectivement 32,4 et 16,7% chez les vaches avec BCS = 3 et <3). La perte moyenne de BCS entre vêlage et la première injection de GnRH était inférieure (P <0,05) chez les vaches multipares et primipares avec une BCS> 3 (respectivement 0,32± 0,42 et 0,33 ± 0,10) par rapport aux vaches avec une BCS = 3 (0,52 ± 0,39 et 0,62 ± 0,10) et aux vaches avec une BCS <3 (0,78 ± 0,34 et 0,98 ± 0,20). La production laitière moyenne était significativement (P <0,05) plus élevée pour les vaches avec une BCS> ou = 3 par rapport à celle des vaches avec BCS <3. En conclusion l'état corporel post-partum est un facteur important de réussite lors de la synchronisation des chaleurs chez la vache laitière Holstein en lactation.
Mots clés : synchronisation; oestrus ; note d'état corporel; engraissement ; lait; vache laitière
Correspondance : A. MIRZAEI
Adresse : Department of Clinical Sciences, Faculty of Veterinary Medicine, Shiraz University, Shiraz, Iran. mirzaei@shirazu.ac.ir
Liens : pdf

[Retour]