Logo de la Revue de Médecine Vétérinaire

Site Web de la Revue de Médecine Vétérinaire

Détail de l'article

[Retour]

Pour les articles publiés à partir de janvier 2000, vous pouvez accéder à l'article complet au format pdf en cliquant sur "pdf" dans la rubrique "Liens" du tableau.

Année : 2004
Tome : 155
Volume : 8-9
Pages : 417-421
Titre : Prévalence d’antigène de Giardia dans des échantillons fécaux de chiens et de chats.
Auteurs : P.BIANCIARDI, R. PAPINI, G. GIULIANI and G. CARDINI
Résumé : 153 échantillons fécaux (105 issus de chiens et 48 de chats) ont été examinés afin de rechercher la présence de coproantigènes spécifiques de Giardia sp par un système immuno-enzymatique du commerce (ProspecT® Giardia Rapid Assay). Les taux d’infection se sont revélés significativement (p<0,05) plus élevés chez les chiens (19,04%) par rapport aux chats (4,16%), chez les femelles (28%) par rapport aux mâles (10,90%), et pendant l’hiver (29,54%) par rapport à la période printemps/été (11,47%). Bien que non significative, la présence des antigènes s’est également avérée plus fréquente chez les chiens de propriétaires (19,67%) que chez ceux issus de refuges (18,18%), chez les jeunes chiens (= 3 ans) (33,07%) que chez les animaux ayant dépassé cet âge (7,40%), et chez les animaux malades (21,42%) que chez les sujets asymptomatiques (13,63%). Ces données démontrent que l’infection par Giardia sp est plus répandue en Italie qu’on ne le pensait précédemment. Le chien et, dans une moindre mesure, le chat peuvent jouer le rôle de réservoirs animaux potentiels en milieu urbain.
Mots clés : Giardia, coproantigènes, épidémiologie, chien, chat, Italie.
Correspondance : Dr Roberto Papini
Adresse : Dipartimento di Clinica Veterinaria, Facoltà di Medicina Veterinaria, Viale delle Piagge, 2 - 56124 Pisa, Italia. Phone +39/050/2216801 ; Fax +39/050/2216813 ; e-mail: rpapini@vet.unipi.it
Liens : pdf

[Retour]