Logo de la Revue de Médecine Vétérinaire

Site Web de la Revue de Médecine Vétérinaire

Détail de l'article

[Retour]

Pour les articles publiés à partir de janvier 2000, vous pouvez accéder à l'article complet au format pdf en cliquant sur "pdf" dans la rubrique "Liens" du tableau.

Année : 2003
Tome : 154
Volume : 6
Pages : 439-445
Titre : Impact sanitaire et zootechnique des coccidioses cliniques chez la poule pondeuse au Sénégal.
Auteurs : H. BICHET, P. DORCHIES, J.M. REPERANT et M. SANAA
Résumé : Cette étude a été menée d’octobre 1999 à octobre 2001, sur un échantillon de trente cheptels, tirés au hasard, représentatifs de la filière semi-industrielle. Les résultats montrent que 90 % des élevages sont infectés par des coccidies et 23 % font un épisode clinique. Trois espèces d’Eimeria ont été mises en évidence : E. acervulina, E. maxima et E. tenella. Dans les cheptels atteints, le taux de mortalité due aux coccidioses est de 10,8 %. Sur l’ensemble des animaux entrant en ponte, les coccidioses cliniques tuent 2,0 % de l’effectif, soit 18,9 % de la mortalité totale. Elles font chuter la production de 5,4 œufs par poule, soit 2,5 %. Par rapport aux troupeaux indemnes de coccidioses cliniques, l’indice de consommation des cheptels touchés est supérieur de 19 % et la réforme retardée de 12 semaines. Enfin, il n’existe aucune différence significative entre le poids des poules de réforme, qu’il y ait eu ou non un épisode clinique.
Mots clés : coccidioses - mortalité - chute de ponte - indice de consommation - Sénégal.
Correspondance : H. BICHET
Adresse : Ecole Inter-Etats des Sciences et Médecine Vétérinaires, B.P. 5077, Dakar, Sénégal
Liens : pdf

[Retour]