Logo de la Revue de Médecine Vétérinaire

Site Web de la Revue de Médecine Vétérinaire

Détail de l'article

[Retour]

Pour les articles publiés à partir de janvier 2000, vous pouvez accéder à l'article complet au format pdf en cliquant sur "pdf" dans la rubrique "Liens" du tableau.

Année : 2003
Tome : 154
Volume : 6
Pages : 415-419
Titre : Prolifération cellulaire dans le muscle tibial crânial (M. tibialis cranialis) écrasé de rat. I : évolution temporelle et répartition intra et extra-fasciculaires des cellules activées.
Auteurs : S. BAKOU, Y. KANE, T.BENGONE-N’DONG et C. BIAOU
Résumé : Dans le but de décrire l’évolution temporelle et la répartition tissulaire de la prolifération cellulaire après écrasement du muscle tibial crânial (M. tibialis cranialis) chez le rat, le PC10, un anticorps dirigé contre l’antigène de prolifération nucléaire (PCNA / Cyclin) a été utilisé. A partir de J1 (un jour après le traumatisme) la prolifération cellulaire est observée aussi bien dans les faisceaux des fibres musculaires (prolifération cellulaire intrafasciculaire) qu’en dehors des faisceaux des fibres musculaires (prolifération cellulaire extrafasciculaire). La prolifération cellulaire est d’emblée maximale à J1 et J2 aussi bien dans les faisceaux qu’en dehors des faisceaux musculaires. Toutefois, la prolifération intrafasciculaire est plus importante que la prolifération extrafasciculaire (53 % contre 33 % à J2). Ensuite, le nombre de cellules activées dans les muscles écrasés diminue régulièrement pour être identique à celui des muscles témoins à J14 (prolifération extrafasciculaire) et à J28 (prolifération intrafasciculaire).
Mots clés : Muscle - Prolifération cellulaire - Ecrasement musculaire - Rat.
Correspondance : S. BAKOU
Adresse : Département des sciences biologiques et productions animales, École Inter - États des Sciences et Médecine Vétérinaires, B.P. 5077, Dakar - Fann, Sénégal
Liens : pdf

[Retour]