Logo de la Revue de Médecine Vétérinaire

Site Web de la Revue de Médecine Vétérinaire

Détail de l'article

[Retour]

Pour les articles publiés à partir de janvier 2000, vous pouvez accéder à l'article complet au format pdf en cliquant sur "pdf" dans la rubrique "Liens" du tableau.

Année : 2009
Tome : 160
Volume : 11
Pages : 520-526
Titre : Dynamique des sécrétions utérines après l’infusion intra-utérine d’une solution de 70 % de miel et détermination de son innocuité sur l’endomètre chez la jument en dioestrus
Auteurs : M. ALLANO, M. DORÉ, D. VAILLANCOURT
Résumé : L’objectif de cette étude était de déterminer l’innocuité d’une infusion d’une solution de miel dans l’utérus de la jument et d’évaluer ses conséquences sur les sécrétions utérines. Dix juments en dioestrus, de race Standardbred, âgées de 6 à 19 ans, ont été réparties en deux lots : cinq ont reçu une infusion intra-utérine d’une solution de miel à 70 % (lot 1) et les cinq autres une infusion intra-utérine d’une solution de soluté isotonique de chlorure de sodium (lot 2). Elles ont été suivies pendant 14 jours par échographie, cytologie, bactériologie et biopsies utérines. Les modifications histologiques de l’endomètre constatées suite aux infusions de miel se sont révélées être significativement semblables à celles observées dans le lot 2. Elles étaient caractérisées par des infiltrations légères de cellules inflammatoires et de la fibrose périglandulaire minime. Concernant les sécrétions utérines, il a pu être démontré que l’infusion intra-utérine de miel provoquait un appel d’une plus grande quantité de liquide dans la lumière utérine qu’après une infusion de soluté isotonique de chlorure de sodium. Ces résultats montrent que l’infusion intra-utérine d’une solution de miel n’induit pas de lésions de la muqueuse utérine chez la jument et qu’elle provoque un afflux important de liquide dans la muqueuse et la lumière de l’utérus.
Mots clés : Staphylococcus aureus, antibiorésistance, concentration minimale inhibitrice, électrophorèse en champ pulsé, bovin, humain
Correspondance : D. VAILLANCOURT
Adresse : Département de Pathologie et Microbiologie, Faculté de Médecine Vétérinaire, 3200 rue Sicotte, St-Hyacinthe J2S 7C6, QUÉBEC. Auteur chargé de la correspondance : [email protected]
Liens : pdf

[Retour]