Site Web de la Revue de M´┐Żdecine V´┐Żt´┐Żrinaire

D´┐Żtail de l'article

[Retour]

Pour les articles publiés à partir de janvier 2000, vous pouvez accéder à l'article complet au format pdf en cliquant sur "pdf" dans la rubrique "Liens" du tableau.
Les articles complets sont disponibles environ 6 mois après leur publication.

Année : 2006
Tome : 157
Volume : 3
Pages : 134-142
Titre : Utilisation de la L-carnitine en nutrition aviaire. Une revue.
Auteurs : C. ARSLAN
Résumé : La L-carnitine existe dans les cellules animales, v´┐Żg´┐Żtales et dans les micro-organismes. Chez les animaux, elle est synth´┐Żtis´┐Że en quasi-totalit´┐Ż dans le foie. Deux acides ?-amin´┐Żs essentiels, la lysine et la m´┐Żthionine, interviennent comme substrats primaires durant la biosynth´┐Żse et la vitamine B6, I´┐Żacide nicotinique, la vitamine C et les folates sont ´┐Żgalement requis en tant que cofacteurs. La L-carnitine joue un r´┐Żle central dans le m´┐Żtabolisme ´┐Żnerg´┐Żtique principalement en transf´┐Żrant les groupements acyles du cytoplasme ´┐Ż la matrice mitochondriale en vue de la ?-oxydation. De plus, la L-carnitine intervient dans la r´┐Żgulation des concentrations de coenzyme A dans le cytosol et les mitochondries, et dans la r´┐Żgulation des m´┐Żtabolismes glucidique et lipidique. La voie de biosynth´┐Żse coupl´┐Że aux apports alimentaires est suffisante pour couvrir les besoins normaux en ´┐Żlevage aviaire. Cependant, une suppl´┐Żmentation en L-carnitine ou en pr´┐Żcurseurs et cofacteurs devient n´┐Żcessaire en cas de demandes ´┐Żnerg´┐Żtiques accrues (croissance, p´┐Żriode de ponte, stress environnementaux, alimentation enrichie en graisses). Bien qu´┐Żen g´┐Żn´┐Żral un apport alimentaire suppl´┐Żmentaire n´┐Żam´┐Żliore pas les performances des oiseaux (prise alimentaire, croissance), la L-carnitine promeut une redistribution des lipides dans l´┐Żorganisme, principalement chez les poulets, en augmentant la graisse intramusculaire et en diminuant les d´┐Żp´┐Żts adipeux sous-cutan´┐Żs et abdominaux, et en diminuant les concentrations plasmatiques de cholest´┐Żrol et de triglyc´┐Żrides. Mais la L-carnitine ne modifie pas l´┐Żutilisation de l´┐Żazote. Chez les poules et les cailles pondeuses, la L-carnitine am´┐Żliore faiblement la production en ´┐Żufs et l´┐Ż´┐Żclosabilit´┐Ż des ´┐Żufs, mais elle modifie surtout la composition de l´┐Ż´┐Żuf : la quantit´┐Ż et la qualit´┐Ż de l´┐Żalbumen sont am´┐Żlior´┐Żes et les concentrations de carnitine dans l´┐Żalbumen et le jaune sont augment´┐Żes favorisant le d´┐Żveloppement embryonnaire. N´┐Żanmoins, de nombreux facteurs (conditions stressantes de l´┐Ż´┐Żlevage et de l´┐Żenvironnement, apport en graisses, esp´┐Żces, d´┐Żgradation intestinale...) compromettent l´┐Żutilisation de la carnitine et ses capacit´┐Żs m´┐Żtaboliques et pourraient rendre compte des divergences entre les diff´┐Żrentes ´┐Żtudes exp´┐Żrimentales.
Mots clés : L-carnitine - ´┐Żlevage aviaire - biosynth´┐Żse - m´┐Żtabolisme lipidique - ´┐Żuf.
Correspondance : C. ARSLAN
Adresse : Department of Animal Nutrition, Faculty of Veterinary Medicine, Kafkas University. 36300 Kars, TURKEY. Tel +90 4742426800/1142, Fax: +90 4742426853, E-mail : [email protected]
Liens : pdf

[Retour]